Les États généraux de l’alimentation aborderont-ils les vrais problèmes ?

Les États généraux de l’alimentation aborderont-ils les vrais problèmes ?

Communiqué de Presse du Collectif Nouvelle Ecologie

L’ouverture, ces derniers jours, des Etats généraux de l’alimentation, se veut la réalisation d’une des promesses électorales du candidat Emmanuel Macron. Ceux-ci se dérouleront jusqu’en Novembre, mais, d’ores et déjà, force est de constater qu’ils ne répondront probablement pas aux grand enjeux que sont le sauvetage de notre agriculture, le développement avec l’aide d’un Etat stratège de l’agriculture la plus respectueuse possible de notre environnement et la qualité sanitaire des aliments que nous consommons.

Les Français ordinaires — particuliers, associatifs — bref, « soixante millions de consommateurs » voudraient bien se saisir des sujets structurants de l’alimentation, pour en améliorer la qualité et le coût, le tout, au service d’un emploi relocalisé et du respect de notre environnement. Pour autant, la première phase de consultation de ces Etats généraux se déroulera sans eux, ce que déplorent d’ailleurs différents acteurs, comme France nature environnement, et les syndicats agricoles minoritaires.

Il est par ailleurs à craindre que les débats se restreignent à un tête-à-tête entre distributeurs et producteurs, sur les seules questions des coûts de production et de vente. Or, il n’y aura pas de prix rémunérateurs ni d’amélioration écologique à grande échelle de notre agriculture sans changement réel de cadre. La politique de libre-échange avec tous les pays du monde menée par l’Union Européenne, la mise en concurrence comme seul horizon, le cadre européen et technocratique de la Politique Agricole Commune sont responsables du déclin de notre agriculture et nous empêchent de passer à une agriculture respectueuse de notre environnement.

Le Front National demande que soit mise en place une Politique Agricole Française remplaçant la PAC. Nous pourrons alors protéger nos agriculteurs et définir des politiques sur le long terme afin d’atteindre l’ensemble des objectifs fixés: qualité de l’alimentation, sauvegarde de nos agriculteurs, respect de l’environnement.

Author: admin_rbm_france

3 Comments

  1. Bonjour
    Strasbourg n’a pas attendu Philipot pour se convertir au couscous ( non halal puisqu’arrosé d’un bon cru). En 2006, rendant visite à un frère à Strasbourg où il habite toujours, j’ai été fortement surpris de trouver, si loin de la méditerranée, la plupart des restaurants, et les plus chic, afficher un menu « royal » « à base » de couscous!
    Un couscous, à mon humble avis, est autrement bien plus « gaulliste », et donc plus patriotique qu’une choucroute. De Gaulle, longtemps ignoré par les Américains qui lui préféraient Giraud, n’a été reconnu par ces derniers qu’après Cassino et l’héroïsme des Tirailleurs algériens ( et marocains) du Corps Expéditionnaire Français, ce qui a d’ailleurs valu « l’admission » du général Juin au sein de l’Etat Major allié d’Italie. Par contre, beaucoup d’Alsaciens s’étaient engagés, de bon cœur, dans la Wehrmacht. Ma sensibilité à cette réalité historique tient à ma propre histoire familiale. Mon oncle paternel, frère aîné de mon père, débarqué en Normandie, de Douvres, en juillet, a été à la libération à Paris et à…Strasbourg. Pendant la Guerre d’Algérie mon oncle est arrêté et n’est libéré qu’en Juin 62. D’autre part, mon grand-père, qui a été un Poilu de la Grande Guerre, a été, un vieillard, sommairement exécuté, avec son frère, le 14 Janvier 1957. Aujourd’hui, l’ancien village Baudens, en Oranie, porte son nom.

  2. Bonsoir
    De mieux en mieux
    A Avignon où je séjourne depuis quelques jours, sur la Place de l’Horloge qui s’ouvre sur le Palais des Papes, devant la magnifique terrasse de l’établissement, une pancarte annonce Couscouserie de l’Horloge et présente menus menus comme Tadjine et autres « arabesques » culinaires!

  3. Prière de corriger Couscousserie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *